LE MOT DU MAIRE

Le mot du maire

Remi Constans maire de LayracLayracaises, Layracais,

chers concitoyens

Le 30 mars vous avez élu une nouvelle municipalité composée de 27 membres de sensibilités diverses après une campagne de terrain, excluant les polémiques stériles.

Le 5 avril, le Conseil Municipal a confirmé ce choix démocratique en m’élisant Maire de LAYRAC. Cette élection est pour moi une grande fierté et un honneur.

Mon premier devoir est d’être le maire de toutes les Layracaises et de tous les Layracais.
Ma disponibilité sera totale. Je recevrai avec mon équipe ceux qui le souhaitent et nous étudierons  avec sérieux et honnêteté toutes les doléances et tous les problèmes. Nos réponses ne seront  pas systématiquement positives mais seront toujours guidées par la concertation dans l’intérêt de notre commune.

Je confirme nos principaux engagements de campagne. Ils sont basés sur :

  • la rénovation, la sécurisation et la mise en conformité avec les nouvelles règles d’accessibilité des trottoirs de la route nationale 21, du centre-ville et des autres rues et places de notre commune,
  • la construction d’une salle polyvalente qui sera ouverte à tous : familles, associations… Et permettra l’organisation de manifestations de loisirs, culturelles et familiales,
  • le regroupement des écoles sur un site unique.

 Ce programme est ambitieux mais obéit au bon sens gascon.  Il ne pourra être réalisé qu’étalé dans le temps d’autant que de nouvelles contraintes économiques sont prévues dès 2014 avec en particulier la baisse significative de la dotation de l’Etat (diminution de 3,4%).

.La programmation fin 2014 – début 2015 de la réfection de la chaussée de la RN 21 « de panneau à panneau » nous oblige à inverser nos priorités.

Notre premier chantier sera celui de l’aménagement de la Route Nationale dans la traversée de LAYRAC, chaussée et trottoirs puis nous réaliserons l’aménagement du centre bourg.

L’aménagement du bâtiment de l’école élémentaire sera simplifié. Axé sur la sécurité et l’accessibilité,  il aura un coût diminué et permettra ainsi les autres investissements.

Je terminerai cette première lettre qui sera dorénavant trimestrielle, en réaffirmant notre confiance dans un avenir serein et dynamique pour  Layrac.

Je rendrai enfin  hommage à mes prédécesseurs qui par une gestion financière saine  ont  permis de l’envisager.

Je vous donne rendez-vous en septembre

Remi Constans,

Maire de Layrac

Laisser un commentaire