LE MOT DU MAIRE

Le mot du maire Janvier 2015

Remi Constans, maire de Layrac

Remi Constans, maire de Layrac

 « Meilleurs vœux de santé, de bonheur et de réussite à toutes les Layracaises et les Layracais pour l’année 2015 »

C’est avec émotion que je vous adresse en tant que maire de Layrac, pour cette nouvelle année 2015, mes premiers vœux.

Les membres du nouveau conseil municipal et les employés de la municipalité s’y associent tous.

 

Le conseil municipal de Layrac a beaucoup travaillé, durant les mois qui ont suivi son élection, à l’étude approfondie de tous les dossiers en cours sur le plan de leur financement et de leur faisabilité, dans un esprit de responsabilité et d’économie : chacun sait que la situation socio-économique de notre pays s’est dégradée considérablement, avec un chômage à un niveau jamais atteint et une croissance proche de zéro. Layrac et l’Agglomération d’Agen n’échappent pas à cette situation. Comme celle-ci ne laisse espérer aucune évolution positive dans l’immédiat, notre devoir d’élus est d’utiliser au mieux l’argent public dans le but de réaliser les investissements les plus utiles et les plus productifs.

Le financement des aménagements souhaités par nos concitoyens est devenu plus difficile en raison de la baisse des dotations de l’État, du Département et de l’Agglomération d’Agen. Il faut apprendre à établir des priorités, étaler les dépenses et faire du « zonage », autrement dit segmenter les travaux.

En tenant compte de ces impératifs, il nous faut persister dans notre volonté d’aménagement et d’accroissement de l’attractivité de Layrac.

 

Le moment du bilan global n’est pas venu : l’heure est à l’acceptation des projets et de leurs financements.  Les dossiers ont  tous été déposés au 31 décembre dernier. Les travaux commenceront dès que l’Etat et les collectivités territoriales auront notifié leur acceptation et indiqué leur niveau de cofinancement.

Dès que nous aurons des réponses, notamment sur les dossiers prioritaires ci-dessous, nous vous en tiendrons informés.

  • aménagement de la Place de la Mairie et du centre-bourg,
  • aménagement et mise aux normes d’accessibilité de l’école élémentaire,
  • accompagnement, à titre dérogatoire, de la réfection par l’Etat de la chaussée de la RN 21 par la mise en accessibilité des trottoirs entre la place du Dr Chaumeil et le feu rouge de la fourche.

 

L’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique de la LGV dans son tracé H 228 est terminée depuis le 8 décembre 2014. De nombreux Layracaises et Layracais se sont exprimés dans le cadre de cette enquête. Les opposants ont pu se manifester. La municipalité de Layrac a participé activement à cette enquête en déposant un mémoire étudiant un projet alternatif H 228 Ter, moins préjudiciable à l’environnement et au patrimoine. Nous sommes conscients des dommages et destructions que le passage de la LGV entraînera sur le plan matériel et humain mais la décision ne nous appartient pas.

Nous connaîtrons dans quelques mois l’avis que donnera la commission d’enquête mais l’arbitrage final viendra du Conseil d’Etat. Il ne devrait pas être connu avant le début de 2016.

 

A son niveau d’intervention et avec ses moyens la municipalité poursuivra le travail qui a été commencé d’embellissement, d’amélioration de la propreté et de la sécurité, d’enrichissement de la vie culturelle.

 

Notre volonté de réussite est intacte et notre détermination à rendre meilleure la vie à Layrac est notre raison d’être. Nous resterons à la disposition de la population pour écouter les demandes et tâcher de les satisfaire.

Malgré les difficultés, nous avons confiance dans l’avenir de Layrac.

 

Rémi Constans,

Maire de Layrac

Laisser un commentaire